fbpx
Communiquez avec nous via

Viseeon News | Actualités par le réseau Viseeon

Grève des transports, l’impact des retards et des absences des salariés

Social

Grève des transports, l’impact des retards et des absences des salariés

Un salarié qui ne pourrait pas se rendre sur son lieu de travail ou qui serait retardé à cause de grève des transports pourrait ne pas être sanctionné par son employeur.

Il faudrait alors que le cas de force majeur soit prouvé par le salarié et qu’un justificatif de son absence ou de son retard soit présenté à son employeur.

La force majeure correspond à un événement exceptionnel et imprévisible justifiant de s’exonérer d’une obligation, d’une responsabilité.

Si l’on se réfère aux grèves des transports en commun du 2ème trimestre 2018, la force majeure pourrait être refusée par l’employeur puisque la grève est prévue, avait été annoncée.

Quoi qu’il en soit, le salarié doit prévenir son employeur dans la mesure du possible et anticiper les absences et retards.

L’employeur quant à lui n’est pas dans l’obligation de maintenir la rémunération du salarié absent, sauf si la convention collective applicable dans l’entreprise ou un accord collectif prévoit le contraire.

Pour éviter une retenue sur salaire, il peut toujours être convenu entre salarié et employeur d’un rattrapage des heures de travail perdues, de la pose de congé payé ou RTT s’il en possède ou bien encore, dans la mesure du possible, du recours au télétravail.

 

Lire la suite
Vous devriez aimer…
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus Social

Articles récents

Pour plus d’actualités suivez-nous sur Twitter !

En haut
Partager