fbpx
Communiquez avec nous via

Viseeon News | Actualités par le réseau Viseeon

Intelligence Artificielle : Google, Samsung et Fujitsu vont aider la France à rattraper son retard

NTIC

Intelligence Artificielle : Google, Samsung et Fujitsu vont aider la France à rattraper son retard

Google, Samsung et Fujitsu investissent dans des centres de recherches en France en vue de développer l’IA (intelligence artificielle) et rattraper le retard accumuler par l’hexagone au fil des années. Cette initiative trouve son origine dans la volonté du gouvernement de faire de la France un pays qui soit à la pointe de cette technologie.

L’intelligence artificielle est au centre de toutes les attentions. Selon Vladimir Poutine : “l’intelligence artificielle va devenir le maître du monde”. Une phrase choc néanmoins de nombreux observateurs s’accordent à dire que cette technologie va bouleverser nos habitudes. Elle est silencieuse et pourtant elle est partout à travers de nombreux services que nous utilisons tous les jours. Les enjeux sont énormes et la France a besoin d’attirer les grandes entreprises leaders dans ce domaine pour rattraper son retard sur d’autres pays.

Samsung va installer un nouveau centre de recherches à Paris qui impliquera à terme plus d’une centaine de chercheurs. De son côté le japonais Fujitsu va imiter le coréen en ouvrant son premier gros centre de recherches européen. Alors que la France souhaite taxer davantage les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple), Emmanuel Macron compte également attirer ces grands groupes avec son opération séduction.

La France est en retard confesse Cédric Villani chez France Inter : « Les pays les plus en avance sur l’intelligence artificielle, ce sont les États-Unis, la Chine, l’Angleterre, le Canada et Israël, et nous n’y sommes pas ». Le rapport du député permet de dresser un état des lieux et permet au gouvernement d’avoir un socle solide pour savoir vers quelle direction aller. Le gouvernement veut inciter les cerveaux à rester en France en proposant notamment de doubler les salaires des chercheurs débutants.

Dans ce domaine, certaines entreprises sortent clairement du lot. Google par exemple est à la pointe concernant l’IA. Le géant de la recherche peut compter sur l’énorme masse d’informations collectées grâce aux nombreux utilisateurs de ses multiples services pour l’aider dans ce domaine.

Lire la suite
Vous devriez aimer…
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus NTIC

Articles récents

Pour plus d’actualités suivez-nous sur Twitter !

En haut
Partager