fbpx
Communiquez avec nous via

Viseeon News | Actualités par le réseau Viseeon

Entrepreneur à succès

Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur et CEO de Criteo.

Jean-Baptiste Rudelle est né en 1969, il est le fils d’un artiste-peintre et d’une chercheuse en sciences politiques.

Il découvre l’informatique en 1984 sur un Apple 2 et poursuit ses études à Paris, à Supélec. Il décroche également un master of Science en télécommunications à l’Imperial College de Londres avant de commencer sa carrière dans le secteur technique des télécoms, chez Enercal, la filière Nouvelle Calédonie d’EDF, dans le cadre de son service militaire. Il devient ensuite ingénieur projet chez Philips-Lucent pendant trois ans, en Asie, et voyage énormément dans la région. Il se lance dans le consulting, chez Roland Berger puis Arthur D Little, et reste conseiller pendant trois ans. En parallèle, il crée sa première société, spécialisée dans le Call-Back, mais elle ne rencontre pas le succès.

En 1998, il prend un congé de plusieurs mois et part dans la Silicon Valley pour créer une société de services dans l’Internet mobile. Il réalise cependant que le marché européen du mobile est plus mature que le marché américain -encore au stade de l’analogique, et davantage prêt à accueillir sa start-up. C’est finalement au Japon, pionnier en la matière, qu’il va trouver son inspiration.

En 1999, il s’associe avec deux anciens collègues de chez Arthur D Little, Jean Charbonnier et Francis Cohen, pour lancer K-Mobiles, plus connue sous le nom commercial Kiwee. Ils y injectent leurs propres économies, près de 200 000 euros, avant de lever 400 000 euros de plus en amorçage auprès de deux investisseurs. Un an plus tard, après une deuxième levée d’amorçage complémentaire de près de 400 000 euros, le site est lancé. Il propose des jeux par SMS, des logos et sonneries. Le succès est immédiat. En 2004, Jean-Baptiste Rudelle revend Kiwee à American Greetings Interactive.

La nouvelle start-up de Jean-Baptiste Rudelle, lancée en 2005, est le fruit d’une rencontre avec deux anciens ingénieurs de Microsoft, Romain Niccoli et Franck Le Ouay. Ensemble, ils conçoivent un service de recommandation de films, puis de produits pour sites marchands, Criteo.

En 2008, Jean-Baptiste Rudelle part s’installer à Palo Alto, en Californie, avec sa femme et ses filles. Après avoir levé 7 millions d’euros, Criteo pivote vers un modèle de cost-per-click advertising et décolle. JB Rudelle a tenu à ce que tous les salariés de Criteo (plus de 700 personnes) soient actionnaires de la société. Forte de 63,4 millions d’euros levés au cours du temps, la pépite française se lance finalement à l’assaut du Nasdaq fin octobre 2013. La première introduction en bourse sur les marchés américains d’une société française depuis Business Object en…1994.

Jean-Baptiste Rudelle est revenu à Paris depuis 2012 et a intégré des locaux de R&D de 10 000 m², rue Blanche : le plus grand centre de développement européen, après Google Zurich. L’entrepreneur en dit peu sur sa vie personnelle. Passionné d’échec, il a même participé au championnat de France étant jeune. Il est aussi un adepte des sports de glisse. Selon Les Echos, il serait aussi doué pour le piano. Il est marié et père de deux filles.

Lire la suite
Vous devriez aimer…
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus Entrepreneur à succès

En haut
Partager